•   Venu au cyclisme sur route après un bref passage par le vtt, je me suis fait remarquer par un certain Bernard Bourreau en 2002 sur une étape de la « David Broch » après avoir fait un long festival avec Romain Feuillu. C'est en 2003 que mes résultats ont commencé à prendre de l'importance. En effet, cette année là je terminais à la 4ème place du classement général du Challenge National Junior et j'ai signé mes premières sélections en Equipe de France à l'occasion du Grand Prix Patton, au Luxembourg et du Ruebliland en Suisse. A ce moment là, j'étais encore Régional et licencié au PAC Avallon, dirigé par Gérard Bezout.

      En 2004 je rejoignais l'équipe du SCOD et de Bernard Mary pour progresser d'une part, et poursuivre mes études d'autre part. Et le travail paie, à peine auréolé de mon bac STI avec mention Bien, libéré de mes études, je m'offrais la  3ème place au du Tour du Béarn.

     
    2005 restera un bon souvenir avec une belle performance sur le Tour de Savoie et un beau championnat de France Espoir, malgré une fracture de la clavicule qui est venue perturber ma préparation.

      2006, sera ma 1ère saison pleine en Elite. Je suis très satisfait de ma progression car j'ai pu à plusieurs reprises peser sur le déroulement des courses, ce qui m'a permis de prendre de belles places d'honneur que ce soit sur la Côte Picarde ou le Tour de Dordogne. Mais ceci ne fut possible qu'avec un entraînement rigoureux et le soutien des « anciens » qui sont toujours là pour nous conseiller dans les moments importants.

     En 2007, je confirmais en portant de nouveau le maillot tricolore sur la nouvelle Coupe des Nations Espoirs. Je participais également au Tour de l'Avenir.

      2008, sera l'année de la désillusion avec une tendinite qui viendra perturber ma saison dans laquelle je ne retrouverais pas mon niveau de 2007 malgré la fin de mes études. Je parviens tout de même à rempoter une étape du Tour de Nouvelle Calédonie, comme en 2006.

      2009, une seconde saison à travailler pour le SCO Dijon en tant que webmaster. Je n'arriverait pas à jouer les premiers rôles dans une course mise à part le championnat régional où je m'imposerait devant les habitants de mon village natale.

      2010, une nouvelle vie. En effet après avoir passer deux années à stagner, c'était le bon moment pour entrer dans la vie active et aller au bout de ma passion, c'est à dire la montagne. Je me suis donc installer dans les Alpes et je me fais plaisir dans de nouveau sport, tel que le ski de randonnée et le trail. 


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique