• 26ème Pierra Menta - 17-20 mars

    La Pierra Menta est l'une des plus grandes et des plus populaires course de ski alpinisme au monde. Elle se déroule en France dans le Beaufortin sur 4 jours, soit près de 10 000 mètres de dénivelé positif. Le ski de randonnée étant une discipline qui se pratique à deux (voir 3), j'aurais comme coéquipier cette année Es Tresidder. C’est un anglais qui m'a contacté par l'intermédiaire d'un ami. Il vit en France les quelques mois d'hiver pour se préparer à la compétition de ski de montagne.
    Didier Blanc et Kilian Jornet - (c) Nicolas BERNARD


    Etape 1 : 2620 m D+
    Au départ de la 4ème étape avec EsC'est par un temps maussade, entre pluie et neige lourde, que nous nous alignons sur l’aire de départ. Je ressens à peu près la même nervosité et motivation que lorsque que je prenais le départ d’une course devélo. Par contre, nous sommes plus nombreux : 300 binômes, qui se sont préparés pour cette compétition dont on entend parler toute l’année. Pour ma part je me suis entrainé de mon côté sur Aussois, mais c'est la première fois que je rencontre mon coéquipier, donc j'appréhende un peu car je ne connais pas encore réellement son niveau.

    Au start le sprint est lancé sur un rythme endiablé, il faut jouer des coudes mais rapidement les premiers s’éloignent de nous. Il faut dire qu'il y a un super niveau, les meilleurs mondiaux sont là avec des garçons comme Kilian Jornet Burgada, un jeune catalan surdoué.

    Pour nous, la première montée s'est bien passée, nous sommes dans le même rythme avec Es. Maintenant on va voir la descente ! Les conditions ne sont pas excellentes, le manque de neige se fait ressentir. Mais cela se passe bien et nous arrivons ensemble au poste de contrôle. Nous repeautons (dans le jargon remettre les peaux de phoque) pour la montée suivante avec plus de 1200 m de D+. Nous aurons quelques soucis de bottage (neige qui colle sous les peaux) mais nous somme encore dans la même allure.

    Dans les derniers mètres de la 3ème descente Es cassait un ergot de sa chaussure de ski, ce qui provoqua sa chute. Cela ne le gênera pas pour la dernière montée mais la descente finale a été très compliquée pour lui car il a dû coller une peau de phoque autour de sa cheville pour bloquer la flexion de la chaussure. Je vous assure qu’il en a bavé ! Mais c’était la seule solution pour franchir la ligne d’arrivée. Avec cet incident nous avons perdu beaucoup de temps, nous nous classons 124ème. L'après-midi est consacré à la récupération, un petit tour sur le salon du matériel de ski alpinisme , la préparation de l'étape du lendemain avec un petit fartage des skis...

    Les résultats de la 1ère étape


    Etape 2 : 2200 m D+
    Habituellement il s'agit de l'étape longue, mais pour cette année c'est un parcours de repli qui nous attend avec 2207m D+. Le ciel à tendance à se dégager et nous retrouverons le soleil pour cette étape. La première montée courte de 80m, un dépeautage express, un retour non moins rapide au Planay pour une remontée au "pas des vaches", marquent le début de cette étape. Tous se passe bien pour nous, nous avons repris des places par rapport à hier mais en débutant la dernière ascension Es à de nouveau des soucis avec son matériel (qui est pourtant de meilleure qualité que le mien). Cette fois ci, c’est avec la butée avant de sa fixation de ski, elle ne se verrouille plus. Il faudra encore ruser pour terminer l’étape. Je pris une jalonnette en bois qui indique notre parcours et la coupa en plusieurs morceaux pour l’introduire dans la fixation. Ceci permit à Es de perdre moins souvent son ski. Nous réussissons à monter jusqu’au dernier point de contrôle et entamons la descente finale. Nous franchirons la ligne d’arrivée à la 83ème place.
    Les résultats de la 2ème étape

    © Jocelyn Chavy

     

    Etape 3 : 2460 m D+
    La poisse avec la météo. Mauvais temps, visibilité réduite, pluie au départ. Pas de passage au Grand Mont cette année. Je suis déçu, moi qui en rêvais. L'étape fera 2456m D+ avec deux passages au col de la Forclaz où les très nombreux spectateurs du Samedi se sont amassés. Dans la première longue montée de plus de 1100m D+. Le passage dans la foule est extra et rempli d'émotions. Le dernier couloir à pied, raide et aux marches inégales me parait interminable. Heureusement les encouragements des spectateurs au sommet vont nous motiver pour ne pas trop faiblir. Cette étapase passera sans ennuis mécaniques et nous finirons à la 71ème place.
    Les résultats de la 3ème étape

    © Jocelyn Chavy

     

    Etape 4 : 1345 m D+ 
    Dernier jour de course, pour une étape courte de 1345m D+. Départ ultra rapide.  Dans la première montée deux portage skis à la main, une belle bagarre dans des conversions pas évidentes au fond d'un ravin et surtout le beu temps enfin de la partie. Un vrai plaisir et une bonne forme. Je tempère l'allure pour ne pas trop distancer Es qui lui aussi est en forme. Nous allons faire une belle étape. Nous nous sommes fixés comme objectif de finir avec les copains anglais de Es (Ben et John). Nous terminerons 74ème de l'étape.
    Les résultats de la 4ème étape

    Départ de la 4ème étape

    Avec Es nous sommes heureux de notre course, de notre rencontre, du résultat honorable et de l'amitié partagée.

    Classement Général Final
    1. Didier Blanc - Kilian Jornet Burgada, les 9000 m D+ en 8h40min9s
    86. Es Tressider - Thomas Brigaud en 12h13min43

    Je vous invite à vous rendre sur le site de Es pour lire son résumé de course (en anglais).


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :